Les fonctionnalités les plus courantes d’une GMAO

maintenance assistée par ordinateur

La gestion de maintenance assistée par ordinateur a réellement décollé pendant les années 1990. Actuellement, grâce à leurs performances élevées, les progiciels de gestion de la maintenance sont devenus des outils indispensables pour administrer la fonction maintenance d’entreprises de toutes sortes. Cependant, la réussite d’un projet GMAO passe par une identification précise des fonctionnalités qui permettront aux utilisateurs de réaliser pleinement leurs objectifs.

La gestion des équipements

C’est l’une des fonctions clés dans un système de maintenance assistée. Elle permet une gestion par type d’équipement, par exemple les machines de production, les immeubles, les véhicules et le matériel informatique. Le système permet d’établir des inventaires, de localiser les différents équipements, d’introduire des données descriptives et documentaires portant notamment sur l’historique des travaux, la documentation technique et les plans. S’appuyant sur une nomenclature ou une arborescence adaptée, la documentation est reliée aux équipements appropriés dont on peut suivre les affectations, les modifications et les déplacements. Ainsi, la GMAO va faciliter le recensement et la description des éléments du patrimoine de l’entreprise. L’information est disponible instantanément soit par le biais d’applications dédiées ou par Internet. Elle va donner une vision d’ensemble sur l’ensemble des actifs de l’entreprise en temps réel, contribuer à améliorer la disponibilité des équipements, leur durée de vie et leur sécurité.

La gestion de la maintenance

Cette fonction organise l’ensemble des actions de maintenance assistée et permet la gestion de l’outillage. Il ne s’agit pas uniquement des réparations et dépannages qui font partie de la maintenance curative ou corrective, mais aussi des mesures planifiées dans le cadre d’une maintenance préventive systématique, conditionnelle et améliorative. Concrètement, il sera possible de mettre au point et de gérer des plans de maintenance cohérents, produire une gamme de maintenance, lancer des ordres de travaux, programmer des inspections, des visites et des contrôles, veiller à la conformité des équipements soumis à une réglementation particulière, gérer les demandes d’intervention provenant de départements externes et procéder à la planification des interventions maintenance. Des indicateurs de performance (KPI) facilitent l’évaluation et le suivi des actions de maintenance. Ils comprennent notamment le nombre d’interventions, les temps de réparation, celui des déplacements des équipes, les délais entre les pannes ou les délais de réapprovisionnement. Grâce aux nouvelles technologies de communication, le service chargé de la maintenance sera en mesure de contrôler constamment la situation sur le terrain. Quant aux intervenants, ils pourront accéder instantanément aux données et aux instructions dont ils auront besoin pour mener à bien leurs missions.

La gestion des stocks

Pour fonctionner, un système de maintenance assistée par ordinateur a besoin de pièces détachées. Un stock pléthorique immobilise de l’argent inutilement. Un manque de pièce peut rendre un équipement inutilisable, et entraver la bonne marche de l’entreprise. La fonction « gestion des stocks » d’une application de gestion maintenance contribue à rationaliser la gestion des pièces de rechange et éviter les situations critiques. L’application permet de suivre les entrées et les sorties dans les magasins, fixer les seuils de réapprovisionnement, réaliser des inventaires, établir des listes de réservation de pièces, procéder aux analyses ABC pour détecter les articles très demandés, gérer et évaluer les fournisseurs. Il est possible d’employer un lecteur de code-barre pour la saisie des données afin de gagner du temps et d’éviter les erreurs. Cette gestion aura pour avantages principaux de garantir la disponibilité des pièces détachées et de contrôler les coûts de stockage ainsi que ceux des pièces.

La gestion du personnel de maintenance

Cette fonction est décisive pour la planification des interventions. Elle facilite l’identification et le suivi des effectifs, notamment les métiers, les qualifications et les habilitations, les temps d’intervention, les incidents et les absences. Ainsi, le service de la maintenance pourra localiser ses techniciens en mission, procéder éventuellement à des réaffectations et suivre directement la progression des interventions. La gestion inclut aussi la mise au point de plannings de charge, la planification de nouvelles missions ou le redéploiement des équipes en cas d’interventions urgentes, en fonction de leurs positions et de leurs qualifications. Accessible aux techniciens sur site, cette fonction constitue pour eux un formidable outil de management qui les aide à organiser leur temps, puiser et communiquer les informations nécessaires à une prise de décision appropriée. Ce système s’appuie sur des moyens de communication diversifiés : Internet, smartphones et interface client, qui permettent aux différentes parties d’interagir et de suivre l’évolution de la situation en temps réel.